Fin de l’histoire

Toute la bande du ThèmàMa joue ce samedi . Et moi pour la dernière fois.
Usé? Vous avez dit « usé » ? Oui, je le suis un peu…
Cela fait des semaines que j’y pense et ma décision est prise: je profite donc de ce billet pour vous annoncer que je quitte la blogo et donc j’arrête ce blog.
Moins de motivation, moins d’inspiration, moins d’amusement à créer des billets. Et aussi moins d’intérêt à traîner dans la blogo…
La lassitude me guette et je ne souhaite pas en arriver là! Presque usé donc. Il faut savoir se retirer à temps. 14 ans (!) passés devant les écrans, ça suffit!

Alors, une petite ablation virtuelle. Quelques mots bien réfléchis sur le clavier, quelques clics et hop! Vous verrez, ça va bien se passer!
Il restera une jolie petite cicatrice discrète mais qui durera longtemps…

Mais moi, vous me connaissez? Pas de regrets car j’ai toujours été moi même: imparfait, libre et heureux ! Quitte à faire grincer quelques dents… (Elles se reconnaîtront!)

Alors je voulais vous remercier, lectrices et lecteurs, pour votre fidélité et les sourires que vous avez bien voulu partager ici ou chez vous.
J’ai passé avec vous vraiment de bons moments d’émotions et de rigolades!
Continuez votre chemin à votre guise, le mien prend d’autres directions…

Bonne route à toutes et tous,
Antiblues vous salue bien!

Changement de voie …

Ce lundi matin, il faut sourire sans filtre!
Pourquoi? Ben parce que !

Ah ces fichus MDP, de quoi s’énerver un peu, non ?

Et puis, une fois n’est pas coutume, je crois que je vais écouter les signes de l’univers ésotérique pour changer … de voie!

Antiblues, il est temps que tu changes de voie…

A la poubelle, Antiblues !

Toute la bande du ThèmàMa’ ce matin se met à nu pour montrer un peu de soi…

Dans cet exercice qui peut s’avérer périlleux, il vaut mieux faire dans le discret…
Alors je vous présente simplement ce coupe-ongle équipé d’un réceptacle qui lui permet de recueillir régulièrement un peu de moi …

C’est très pratique!

Quelques grammes de moi qui partent chaque semaine à la poubelle … Faut que je développe ou ça va comme ça? 😉

Inutile !

Toute la bande du ThèmàMa fait chauffer les calculettes pour sortir les chiffres du billet du jour…

Moi vous me connaissez ? Les chiffres et moi, on n’est pas vraiment copains. La faute sans doute à des profs de maths tous un peu fêlés, vous savez de quoi je parle, hein?

En tous les cas, du théorème de Pythagore à la loi d’inégalité de Bienaymé-Tchebychev (1), que de temps perdu à se farcir la tête de choses parfaitement inutiles dans la vie quotidienne…

Et parfois, au hasard de mes rencontres, je m’aperçois que je ne suis pas le seul à être fâché avec les chiffres!

Oui, mais avant 20 heures?

Voyons, voyons… je croyais que les feuilles de rhubarbe étaient toxiques. Mais avec mille feuilles, ça s’annule ?

J’adore la rhubarbe !

Mais finalement, le mieux, est-ce quand on s’abstient de parler chiffres?

Pour une fois que ça pouvait être utile …

(1) En théorie des probabilités, l’inégalité de BienayméTchebychev est une inégalité de concentration permettant de montrer qu’une variable aléatoire prendra avec une faible probabilité une valeur relativement lointaine de son espérance.

C’est plutôt rare!

C’est Vonette qui nous défie ce 20 octobre avec les mots « insouciance » et « iceberg » !


L’association de ces deux mots me fait immédiatement penser au capitaine du Titanic, Edward Smith, qui précipita son transatlantique avec insouciance sur un iceberg!
Mais pour illustrer cette tragédie de façon personnelle pour notre défi, tintin !!

Faut dire que les icebergs sont plutôt rares en Méditerranée et les seules montagnes blanches qu’on y croise sont les monstrueux navires de croisières populaires (je déteste) où, à une certaine époque, la vie semblait s’écouler avec une insouciance proche de l’inconséquence !
Reuseument, ce temps là est fini pour un bon moment…

Ce sera Catichou qui pilotera notre défi du 20 novembre. Que nous réserve-t-elle?