Fin de l’histoire

Toute la bande du ThèmàMa joue ce samedi . Et moi pour la dernière fois.
Usé? Vous avez dit « usé » ? Oui, je le suis un peu…
Cela fait des semaines que j’y pense et ma décision est prise: je profite donc de ce billet pour vous annoncer que je quitte la blogo et donc j’arrête ce blog.
Moins de motivation, moins d’inspiration, moins d’amusement à créer des billets. Et aussi moins d’intérêt à traîner dans la blogo…
La lassitude me guette et je ne souhaite pas en arriver là! Presque usé donc. Il faut savoir se retirer à temps. 14 ans (!) passés devant les écrans, ça suffit!

Alors, une petite ablation virtuelle. Quelques mots bien réfléchis sur le clavier, quelques clics et hop! Vous verrez, ça va bien se passer!
Il restera une jolie petite cicatrice discrète mais qui durera longtemps…

Mais moi, vous me connaissez? Pas de regrets car j’ai toujours été moi même: imparfait, libre et heureux ! Quitte à faire grincer quelques dents… (Elles se reconnaîtront!)

Alors je voulais vous remercier, lectrices et lecteurs, pour votre fidélité et les sourires que vous avez bien voulu partager ici ou chez vous.
J’ai passé avec vous vraiment de bons moments d’émotions et de rigolades!
Continuez votre chemin à votre guise, le mien prend d’autres directions…

Bonne route à toutes et tous,
Antiblues vous salue bien!

A la poubelle, Antiblues !

Toute la bande du ThèmàMa’ ce matin se met à nu pour montrer un peu de soi…

Dans cet exercice qui peut s’avérer périlleux, il vaut mieux faire dans le discret…
Alors je vous présente simplement ce coupe-ongle équipé d’un réceptacle qui lui permet de recueillir régulièrement un peu de moi …

C’est très pratique!

Quelques grammes de moi qui partent chaque semaine à la poubelle … Faut que je développe ou ça va comme ça? 😉

Inutile !

Toute la bande du ThèmàMa fait chauffer les calculettes pour sortir les chiffres du billet du jour…

Moi vous me connaissez ? Les chiffres et moi, on n’est pas vraiment copains. La faute sans doute à des profs de maths tous un peu fêlés, vous savez de quoi je parle, hein?

En tous les cas, du théorème de Pythagore à la loi d’inégalité de Bienaymé-Tchebychev (1), que de temps perdu à se farcir la tête de choses parfaitement inutiles dans la vie quotidienne…

Et parfois, au hasard de mes rencontres, je m’aperçois que je ne suis pas le seul à être fâché avec les chiffres!

Oui, mais avant 20 heures?

Voyons, voyons… je croyais que les feuilles de rhubarbe étaient toxiques. Mais avec mille feuilles, ça s’annule ?

J’adore la rhubarbe !

Mais finalement, le mieux, est-ce quand on s’abstient de parler chiffres?

Pour une fois que ça pouvait être utile …

(1) En théorie des probabilités, l’inégalité de BienayméTchebychev est une inégalité de concentration permettant de montrer qu’une variable aléatoire prendra avec une faible probabilité une valeur relativement lointaine de son espérance.

Et hop !

Toute la bande du ThèmàMa prend son élan pour tenter de sauter la barrière de ce samedi ! ( C’est pas gagné …)

A Cannes, question « barrière » on est bien servi!
Et à 325 € la nuit hors saison, c’est plutôt de la barrière du luxe, mais pas un obstacle pour la clientèle!

Barrière de luxe bien sûr, Cannes c’est Cannes !

Et la voiture du casino Barrière est derrière … la barrière:
y’a comme une logique là dedans !

Un jour sans doute…

Toute la bande du ThèmàMa se rue ce matin sur un coupe-file pour entrer en prem’s au musée.
Moi, vous me connaissez ? J’aime bien surprendre.
Et un jour, sans doute, je rentrerai au musée de mon vivant!
Aussi ce samedi pour fêter ça je vous offre deux entrées!

La première concerne le musée des céphalées au CC Polygone-Riviera à Cagnes sur Mer: c’est connu, les musées c’est parfois prise de tête !

L’extraordinaire architecture du musée des céphalées

On vous y propose de tester grandeur nature vos maux de tête, installé confortablement dans un petit salon privé:
Par exemple: mal de crâne après une alcoolémie à 2g, ou après un concert de Mireille Mathieu ou encore durant une interminable télé-réalité genre kolanta (vous aurez le choix entre de nombreuses émissions, pub incluses, c’est pas ça qui manque). Un cachet de paracétamol lyoc est offert avec le billet.
Bien sûr les tests sont facultatifs mais je vous les recommande , ça fait tellement de bien quand ça s’arrête!

En seconde proposition, je vous invite mesdames au musée de la Castre à Cannes.

Mais je déconseille vivement aux hommes le musée de la Castre.
Y’en a qu’ont essayé, ils ont eu des problèmes! 😉

Messieurs, fuyez dans le sens opposé!
(Comme d’hab’, photos non truquées sinon ce ne serait pas drôle)

Profitez sans tarder !

Toute la bande du ThèmàMa est attablée ce samedi autour des fruits d’automne.

C’est vrai , quand tu arrives à l’automne de ta vie, c’est le moment parfait pour en cueillir tous les fruits: libéré des contraintes du travail, une vie nouvelle s’offre à toi où il s’agit de profiter de chaque instant tout en te rendant encore utile.
Et n’en faire qu’à ta tête pour croquer la pomme comme bon te semble…

Un bonheur carpe diem avant d’en arriver là…

Pas si simple!

Ma’ nous demande un billet en toute simplicité ce samedi.
Rien n’est plus compliqué à créer!
Quoi que …
J’en ai vu un qui s’est pris pour Picasso: Il a cru qu’en toute simplicité, il lui suffisait de décorer sa caisse par une projection de boue ! Quel grand naïf! Chez l’artiste illustre, la simplicité n’est qu’apparente!

Comment peut-on oser donner le nom d’un grand artiste à une voiture aussi banale? Ils sont vraiment fracassés ces publicitaires!

J’ai pas l’air comme ça…

Toute la bande du ThèmàMa part en touriste ce samedi visiter des blogs … Dans la blogo, certains se prennent (très) au sérieux, d’autres font ça en touriste, c’est à dire en dilettante, je ne sais dans quelle catégorie me ranger. « Touriste sérieux » ça existe ? 😉

Dans la vraie vie, j’habite un département touristique (oh combien!). Aux yeux des « visiteurs », je ne sais pas si je fais « couleur locale » quand je déambule dans Cannes ou Nice. Suis-je un élement touristique aux yeux des estrangésss avides de photographies panoramiques vite faites?

Parfois, lorsque je flâne sur la Croisette, je me demande combien de fois ma trombine s’est retrouvée involontairement captée dans le décors par des touristes pressés. Est-elle numérisée dans des fichiers jpeg, perdus au fond d’un disque dur ou d’une carte mémoire oubliée à l’autre bout du monde? …

Baie Cannes, juin 2014