Petit délire perso

Alors que de retour de ma salle de fitness, je me retrouve à patienter dans quelque embouteillage matinal (Rien voir avec Paris ou Lyon toutefois !).
Histoire de passer le temps, désespérément à l’arrêt, je délaisse mon assistant de conduite pour m’amuser avec le limiteur de vitesse et le porte à 210 km/h…
Ben quoi, on peut toujours rêver !

Bon, je vous laisse, la chenille redémarre …