Je passe mon certif’ 3

Dans cet redoutable examen qu’était le certificat d’études, il nous reste l’épreuve de français, de loin la plus difficile à mon avis, cette langue étant tellement tordue !

Voici donc le texte de la dictée. Notez comme en 1954 les séquelles de la guerre étaient encore bien présentes dans les esprits !

Et donc voici les questions:
* 1) Citez trois détails qui montrent que cette ville avait souffert des bombardements (3 points)
*2) Expliquez: la population se reprenait à vivre; des pompiers de fortune faisaient la chaîne. (4 points)
*3) Fonction des groupes de mots: vers la gare et le théâtre; de grands squelettes noirs (2 points)
*4) Quel est le complément d’objet direct du verbe découvrait? (1 point)

J’attends vos réponses sur antiblues06.wordpress . Un euro 50 la minute plus le coût d’un appel local.
Pour les modalités de remboursement en cas de succès (10 points), faites le 3615Ulla et dites « succès« .

Jouer comporte des risques : endettementisolementdépendance

Auteur : Antiblues06

"La vie est un sport individuel" JP Dubois.

31 réflexions sur « Je passe mon certif’ 3 »

  1. ce dont je me souviens du CAP, c’est d’avoir chanter LA MARSEILLE!!! hihi j’aimais déjà, le chant, la musique la danse!!! les arts en quelques sortes!:!! hihi

    J'aime

  2. Bon allez on s’y jette :
    1 – – les quartierrs du centre de la gare étaient anéantis
    – un vaste espace libre comme un champ de bataille
    – de grands squelettes noirs de pierre et de fer
    2 – – chacun reprenait espoir en la vie futur
    – toutes personnes volontaires devenaient pompier occasionnel
    3 – – Vers la gare et le théâtre : complément de lieu
    – de grands squelettes noirs : sujet du verbe « s’élever »
    4 – Sujet : le visage (déjà dit)
    Voili voilou !!
    Et j’ai pas encore fait mon drive, c’est dingue le monde qu’il y a en attente, pire que direct dans le magasin, l’avantage c’est qu’on n’a pas besoin de masque.
    Bon après-midi, ensoleillé chez moi.

    J'aime

  3. En tant que jeune instituteur, j’ai fait passer un des derniers certificats d’étude. En lisant le texte de la dictée au préalable, j’avais repéré un passage délicat qui allait à coup sûr faire réagir les candidats …
    Et en effet, quand j’ai lu ce passage, quelques-uns ont d’abord pouffé. Puis j’ai été pris d’un fou rire (nerveux) qui a lui même déclenché une rigolade générale qui a duré quelques minutes avant que la dictée ne reprenne.
    Dans ce texte qui se déroulait au XIXe siècle, on parlait d’un cocher de fiacre qui « rabattait sa capote ».

    J'aime

  4. Mes réponses aux questions :
    1 – Quartiers du centre et de la gare anéantis, incendie et dévastation, grands squelettes noirs de pierre et de fer
    2 – Pour avoir échapper à la mort ils retrouvaient vie à la sortie des caves – Chacun se portait volontaire et solidaire pour éteindre les feux
    3 – Vers la gare et le théâtre : complément circonstanciel de lieux – De grands squelettes noirs : sujets du verbe s’élevaient
    4 – cod de découvrait : visage
    Alors ? combien de points M. l’instituteur ?

    J'aime

  5. Voilà mon devoir. Je cache les réponses avec ma main, j’veux pas qu’on me copie dessus, hein 🙄 😆

    1/phrase une : ruines / phrase cinq : écroulements / phrase six : grands squelettes noirs de pierre et de fer

    2/- la population se reprenait à vivre : à la fin de la guerre, la vie reprend son cours normal, les gens ne se cachent plus et reprennent leurs activités.
    – des pompiers de fortune faisaient la chaîne : les hommes valides aidaient les pompiers professionnels débordés, ce n’était pas leur métier mais ils voulaient aider à passer les seaux d’eau ou à tenir les lances à incendie

    3/ a- complément circonstanciel de lieu (dénomination apprise de mon temps !)
    b – ?

    4/ cod : visage

    J’espère avoir la moyenne 😉
    à ce soir
    e-bises

    J'aime

      1. Dans les 3 premiers ou rien, Antiblues
        surtout pas en 4e place 😉
        Je plaisante mais pas tant que ça, j’aime la compet’ et j’aime pas perdre 😆
        Le Taureau est un peu orgueilleux 😉
        @ ce soir 18 h, OK, j’serai là
        Pour l’alcool, je vais être raisonnable, hier j’ai bu un canon car j’avais le moral dans les chaussettes !

        J'aime

  6. Hello Antiblues
    Le voilà enfin le devoir de Français 😆
    Je recopie tout ça au brouillon, sur une feuille et je planche !
    Je me donne quelques heures pour ruminer 🙄
    @ plus tard
    e-bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s