Tu tires ou tu pointes ?

Chaque semaine Martine, d’Ecri’Turbulente, nous donne un mot là 
et il s’agit de proposer une définition étymologique et rocambolesque de ce mot, à assortir d’une citation abracadabrantesquement  imaginaire. 
Autrement dit, vous écrivez une phrase ou deux pour illustrer votre définition.
C’est le dictionnaire débonnaire ! 
Laissez libre cours à votre imagination et venez jouer avec nous !

Ce dimanche #12-20 c’est  » Occultisme « 
Voici ma définition débonnaire:
Occultisme nm : Pratique sportive provençale.

L’occultisme est pratiqué par les joueurs de la « Confrérie marseillaise de pétanque intégriste ».
Si par malheur une équipe ne marque aucun point d’une partie, les membres doivent impérativement embrasser le postérieur d’une véritable Fanny en chair et en os (plutôt en chair au demeurant). Hélas cette pratique est en voie de disparition car il y a de moins en moins de femmes prénommées Fanny. (Prénom banni par les féministes en raison de sa connotation machiste péjorative).
En outre et à supposer que l’on trouve cette perle rare, il faudra qu’elle consente gracieusement à ce rituel en privé. Le mot « occultisme » revêt donc un double sens.
J.C Gaudin, maire sortant de la grande cité phocéenne, lors de ses adieux a déclaré :
 » Occultistes de tout poil (si j’ose dire), mes frères de cochonnet, j’ai les boules de quitter ma fonction de président de droit de notre confrérie, car, piètre joueur, j’ai embrassé dans ma carrière beaucoup de fesses, je le confesse. Et je souhaite bien du plaisir à mon successeur qui, pour sa part, devra avaler beaucoup de couleuvres, ce qui sera nettement moins agréable!« 

Occultisme au soleil ! Qui tient?